Site Officiel Daniel-Conus - Dénoncer l’Etat voyou et obtenir l’indemnisation des Victimes et leur réhabilitation - 2016
daniel-conus.info
Franc-Maçonnerie
Accueil Affaire CONUS Franc-Maçonnerie Pétition Contact
Daniel CONUS
Fribourg Un Canton sous le joug et l'oppression de la PDC-Connection.  Une classe politique [contrôlée par la Franc Maçonnerie], qui est confinée dans des méthodes moyenâgeuses qui profitent à une classe dirigeante qui n'a aucun intérêt à ce que les choses ne changent ! Prof. Franz RIKLIN A l’abri des lumières
Daniel CONUS
Loges Maçonniques et Clubs de service : Rotary Lions Club Kiwanis Ambassador, Etc.
Franc-Maçonnerie
Loges Maçonniques et Clubs de services : Rotary Lions Club Kiwanis Ambassador, Etc.

Victime de la Franc-Maçonnerie

et de ses Clubs de service depuis 1995

Haute trahison des Autorités fédérales au profit d’une Organisation Criminelle Internationale Secrète
Le Dossier plus complet sur la Franc-Maçonnerie et les dossiers de peuvent être consultés sur www.worldcorruption.info. Par ce courrier du 23 mai 2015, les membres du Gouvernement fédéral étaient ainsi  informés des conséquences pour la Confédération de leur complicité envers leurs  “Frères” de Loges et d’autres Clubs de services maçonniques, tous régis par le  Serment et le Secret maçonnique. C’est une mode de fonctionnement “usuel” de tout individu pris en faute, de nier les crimes qui lui sont imputés, mais c’est plus encore une systématique pour les politiciens, les  fonctionnaires - dont les magistrats - d’instaurer l’Omerta sur toute situation criminelle qui  pourrait être mise en lumière.. Le courrier du 8 mars 2016 de Daniel CONUS au Gouvernement fédéral démontre  qu’au-delà de l’attitude inqualifiable du silence, dans ce cas précis et en regard de la  fonction des Autorités concernées, leur comportement qui consiste à favoriser le crime, à  cautionner et se rendre complices de crimes dénoncés et dès lors connus et qui dénote de violations constitutionnelles au profit d’une “constitution” criminelle, relève de la Haute  trahison au sens des Art. 265 et 266 CP. Il ne fait plus aucun doute que la volonté des sept “sages” du gouvernement fédéral de  censurer les courrier qui leurs étaient transmis, pour avoir l’excuse de ne pas avoir été  informé(e)s des crimes dénoncés, ne laisse aucun doute sur leur obéissance au Secret  maçonnique et à la “constitution” Franc-Maçonne. Ils se mettent ainsi au service de l’escroquerie par métier pratiquée par les membres de la  Franc-Maçonnerie et piétinnent la Constitution Fédérale en faveur de leur  Secte Secrète. Cette situation est d’autant plus grave quand on constate que le Conseiller Fédéral UDC Ueli MAURER, Chef du Département des Finances,  anciennement à la Sécurité du Pays, s’est abonné aux messages de  worldcorruption.info sur TWITTER qui annoncent chaque dossier lors  de sa mise en ligne. En fonction de la collégialité, on peut ainsi admettre  qu’il a la mission d’en informer le collège gouvernemental.
 Le 23 mai 2015 nous avons transmis à l’Autorité  directoriale et exécutive Suprême de la Confédération  au sens de l’Art  174 Cst avec pour adresse l’ensemble  des membres du Conseil Fédéral  sept requêtes (page 55  de la brochure) dénonçans la prise en otage des Pouvoirs  Politique, Judiciaire et de la Presse par la Franc-Maçonnerie,  mettant ainsi l’Etat de Droit et la Démocratie en danger”,
Franc-Maçonnerie